photo of forest

Q&R avec un nouveau catalyseur : Rencontre avec Mónica Cortés, experte en foresterie  

Mónica Cortés est titulaire d’une licence en ingénierie forestière et poursuit des études de maîtrise en agriculture biologique. Elle travaille également comme assistante dans l’unité de recherche en ingénierie forestière à l’Université nationale du Costa Rica et comme équipière à l’ECU, le mouvement national du Costa Rica.  

Photo of Mónica Cortés
Mónica Cortés

Qu’est-ce qui vous a incitée à poser votre candidature à l’ILC ? 

Depuis mon arrivée à l’université en 2016, je me demande comment je peux rattacher ma profession à la mission du Seigneur.  J’ai vu dans l’ILC une opportunité d’apprendre, de grandir, de continuer à me questionner et d’agir pour concilier ces deux passions qui sont les miennes.  

Comment se sont passés les premiers mois à l’ILC ?  

Cette expérience a été une introduction à la forêt profonde et variée de l’apprentissage et des défis stimulants, mais je crois que même lorsque c’est un travail difficile nous porterons les fardeaux de chacun tout en restant ensemble au sein de cette communauté.  

Avez-vous été frappée par quelque chose en particulier ? 

Un jour, je me suis sentie submergée par les différentes tâches que je devais accomplir pour mon master, mon travail rémunéré et mes missions dans le cadre de l’initiative ILC. Au milieu de tout cela, j’ai décidé de faire une étude de l’Ecclésiaste 12 : 9-14 pour l’ILC. Le verset 12 qui dit « On n’en finirait pas, si l’on voulait faire un grand nombre de livres, et beaucoup d’étude fatigue le corps » m’a beaucoup parlé.

Il décrivait exactement ce que je ressentais. Mais, j’ai changé d’état d’esprit à mesure que je poursuivais ma lecture. J’ai été interpellé par les mots du verset 13 : « Crains Dieu et respecte ses commandements, car c’est ce que doit faire tout homme ». J’ai réfléchi aux caractéristiques que je dois développer afin de faire part dans mon contexte de cette relation entre la science et la foi. Des vertus telles que la sagesse, l’esprit du chercheur, le sens de la communication, l’honnêteté et la véracité. Je me suis senti poussée à vivre selon ces caractéristiques. 

Quelle est la situation des chrétiens dans votre pays en ce qui concerne la science et le christianisme ? 

L’idée d’une mission intégrée, qui promeut le bien-être de tous, n’est pas reconnue comme une responsabilité chrétienne. Pour de nombreux chrétiens au Costa Rica, la question de l’environnement et de la foi n’est pas primordiale et la protection de la création n’est pas vraiment considérée comme faisant partie du christianisme. J’espère que l’ILC m’aidera à ouvrir des espaces de dialogue entre la science et la foi au Costa Rica. 


Pour plus d’informations sur tous les projets de nos catalyseurs, visitez les pages web des projets ILC ou consultez la liste des titres de tous les projets en cours dans notre article de blog sur les dernières nouvelles de juillet 2023. 

Crédit photo :photo de la forêt par Sebastian Unrau -- Unsplash

Catalyst Perspectives

Find out more
All blog posts