Photo of Venuz Perez Lopez

VIDÉO : Amener les étudiants à agir et à réfléchir sur la crise environnementale  

La crise environnementale mondiale peut sembler insurmontable. Il s’agit d’un problème mondial, mais ce sont les pays en développement, tels que le Guatemala, qui en subissent déjà les conséquences les plus graves. Le Guatemala fait partie des dix pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique. Ces dernières années, le chaos climatique a provoqué des sécheresses, des inondations et des glissements de terrain, augmentant l’insécurité alimentaire et hydrique dans ce pays où 59 % de la population vit déjà dans la pauvreté.    

Comment les chrétiens peuvent-ils réagir ?   

Venuz et Johnny, mari et femme, sont tous deux catalyseurs dans le cadre de l’Initiative Logos et Cosmos. Ensemble, ils mènent un projet intitulé “Inciter les étudiants à agir et à réfléchir sur la crise environnementale“. Pour en savoir plus, regardez la vidéo de 5 minutes ci-dessous.  

Ils font partie des 19 catalyseurs qui reçoivent un financement, un mentorat et une formation en 2023-2024 pour mener des projets de théologie et de sciences en collaboration avec leurs mouvements nationaux de l’IFES. Nombre de ces projets s’attaquent à des défis urgents dans les nations des catalyseurs , tels que la sécurité alimentaire, la santé mentale des étudiants et la pauvreté. Découvrez notre gamme complète de projets sur les pages web des projets de ILC.   

Cette vidéo est en espagnol, mais des sous-titres en anglais sont fournis, et une transcription en français est disponible sous la vidéo. 

Transcription en français :

[Texte à l’écran]  La crise environnementale mondiale peut-elle sembler insurmontable ? Comment les chrétiens peuvent-ils y répondre ?  

Johnny :  À l’échelle mondiale, le changement climatique entraîne des modifications des conditions climatiques, principalement des hausses de température et des changements dans les régimes de précipitations. Le Guatemala, en raison de sa situation géographique et de l’absence de conditions sociales propices au développement humain, est considéré comme l’un des pays les plus vulnérables au changement climatique. 

[Texte à l’écran]  Les catalyseurs de l’Initiative Logos et Cosmos mènent des projets qui s’attaquent à des défis urgents.  

[Texte à l’écran]  Le projet du couple Venuz et Johnny : “Amener les étudiants à agir et à réfléchir sur la crise environnementale”. 

[Texte à l’écran]  Guatemala 

Johnny :  Je m’appelle Johnny Patel Gomez, je vis au Guatemala et je participe à l’Initiative Logos et Cosmos depuis deux ans. J’ai étudié l’agronomie et j’ai récemment obtenu un master en économie.  

Je crois que tous les membres de la société ont une responsabilité dans notre relation avec la nature, en particulier les chrétiens. Si nous croyons que Dieu est le créateur de tout, nous devons le refléter et être cohérents dans notre façon de vivre.  

Venuz : “C’est au Seigneur ton Dieu qu’appartiennent les cieux, les cieux les plus élevés, la terre et tout ce qui s’y trouve. Deutéronome 10:4 

Je m’appelle Venuz Perez, je viens du Guatemala et je suis un catalyseur de l’Initiative Logos et Cosmos en Amérique latine. Je suis agronome et j’ai récemment obtenu un master en gestion intégrée de l’eau dans les bassins hydrographiques. 

Mon projet rapproche la théologie des sciences sociales dans la compréhension de la crise environnementale, mais aussi de la déconnexion des humains de la nature ou de la création. 

Ce projet vise à comprendre cette question sous différents angles : la science, la théologie et l’écothéologie, mais aussi le point de vue des peuples indigènes et la manière dont ils ont géré la création de manière responsable, et ce que nous pouvons apprendre d’eux également. 

Mon projet comporte deux activités principales. 

La première consiste à organiser un forum où nous pourrons réfléchir à la crise environnementale du point de vue scientifique, de l’écothéologie et des peuples indigènes, afin de reconnecter notre foi et d’apprendre à écouter. 

La deuxième activité est un cours que je vais développer avec des étudiants qui font partie du mouvement national, mais aussi avec des non-chrétiens. Nous utiliserons un guide de Biologos sur la façon de voir Dieu dans la création. Cette réflexion nous permettra de stimuler les étudiants à générer des idées à partir de leurs disciplines qu’ils pourront mettre en œuvre dans leurs domaines universitaires, à court et moyen terme. 

Johnny : En 2022, j’ai commencé à mettre en œuvre un projet intitulé “Comprendre la mission face au changement climatique : perspectives des étudiants chrétiens au Guatemala”. 

L’objectif de ce projet était de faire réfléchir notre groupe local sur la responsabilité de la société, mais surtout des chrétiens, dans leur relation avec l’environnement dans un contexte de changement climatique. 

Je pense qu’il est difficile de généraliser l’opinion de nos jeunes au Guatemala, mais je pense que la tendance est que, malgré un meilleur accès à l’information et une plus grande prise de conscience, le problème n’est toujours pas abordé dans ses racines les plus profondes. 

Je pense que cela a un impact sur le manque d’énergie pour générer une contre-culture dans la manière dont nous utilisons les ressources de notre environnement.  

Venuz : Je suis très motivée à l’idée de voir une nouvelle génération d’étudiants voir Dieu dans la création, mais aussi relier leur discipline académique à la protection de la création. J’espère que ce projet les motivera, les encouragera à réfléchir et à agir. 

Johnny :  Je pense que l’Initiative Logos et Cosmos, dès le début de la formation sur la manière de relier la science et la théologie, m’a aidé à développer une perspective à ce sujet, mais m’a également motivé à réfléchir à la manière dont cela s’applique à ma discipline. 

De plus, le mentorat reçu et les conversations avec d’autres personnes m’ont beaucoup motivé à renforcer mon engagement dans ce domaine et à adopter une attitude plus active à l’égard de cette question. 

De plus, le soutien économique que j’ai reçu m’a fourni les éléments nécessaires à la mise en œuvre de mon projet. 

Environment

Find out more
All blog posts